Dojo de corde

Covid Pass ?

Les personnes qui viennent à nos événements doivent suivre la gouvernance du pays où se déroule l’événement. Nous travaillons sur un haut niveau de confiance dans notre activité, nous vous faisons donc confiance.


Le dōjō est l’endroit où l’on peut étudier, partager et explorer autour du sujet qu’est l’humain. Le dōjō de corde est l’endroit où l’on fait la même chose, mais à travers la corde et avec l’art de la corde(shibari/kinbaku) comme élément central.

Chez nous, la culture japonaise est d’une grande influence et inspiration, nous aidant à guider nos études et expérimentations. Mais l’objectif principal est de se connecter à notre intimité et les parties cachées en nous. Considérant la restriction par la corde comme étant essentiellement de l’art éphémère, on se concentre sur l’aptitude à performer, la recherche d’intimité, les jeux relationnels et l’esthétisme ambitieux.

Dans ce parcours, nous sommes ouverts et prêts à utiliser et étudier toutes les compétences reliées au corps humain (danse, massothérapie, arts martiaux, médecine, anatomie, …) Bien sûr, les outils principaux étant le ligotage japonais (Kinbaku//Shibari//Nawa shibari) et l’échange de pouvoir !



Le mot “dōjō” vient du bouddhisme. Initialement, les dojos étaient rattachés aux temples et servent d’espace d’entraînement pour toutes formes d’art japonaise – dō signifiant la voie (c’est le même caractère que le tao chinois), le dōjō est le lieu où l’on étudie/cherche la voie. (source Wikipedia)


Model Photo : Zeryl – Video Performer : Celin // Zeryl // Sarura // Yoroî Nicolas